Infos flash
Réunion de plénum du Parti des travailleurs les vendredi 24 et samedi 25 Mars 2017, un rapport d’ouverture sera présenté par Mme Louisa Hanoune, SG du parti le vendredi 24 Mars à 10H00 à l’Office du village des artistes - Zéralda. Législatives 2017 : Les têtes de listes du PT : 1- Adrar : Arrabi M’hamed 2- Chlef : Khane Rachid 3- Laghouat : Tichouch Moulay Tayeb 4- Oum Elbouaghi : Demmane Debih Med Salah 5- Batna : Briniss Abdelmadjid 06- Bejaia : Nasri Fares 09 : Blida : Hadj Amar Mohamed 10- Bouira : Haned Noureddine. 11- Tamanrasset : Bassalem Abderrahmane 12- Tebessa : Khemmane Kamel 13- Tlemcen : Baroudi Azeddine 14- Tiaret : Kada Abdelkader 15- Tizi Ouzou : Yefsah Nadia 16- Alger : Hanoune Louisa 17- Djelfa : Bakhti Ezzaoui 18- Jijel : Aimeur Abdelhafid 19- Setif : Zerrari Khadra 20- Saida : Khaldouni Berzouk 21- Skikda : Nasri Mounir 22- Sidi Belabess : Abdelmalek Amel 23- Annaba : Bouchemma Mahieddine 24- Guelma : Kouadria Smain 25- Constantine : Chelghoum Hicham 26- Medea : Fatoumi Ahmed 27- Mostaghanem : Aouad Sidali 28- M’sila : Chanbi Ahmed 29- Mascara : Bendoukha Benamar 30- Ouargla : Abiche Yacine. 31- Oran : Touhami Mohamed 33- Illizi : Abbadi El houceini 34- Bordj Bouarreridj : Benbetiche Ahmed 35- Boumerdes : Allam Slimane 36- El Taref : Senani Mourad 37- Tindouf : Talha Mohamed 39- El oued : Benamar Noureddine 40- Khenchela : M’khalfa Issam.

CONTRIBUTION

Louisa Hanoune dans un entretien avec TSA : « Je trouve indécent de parler du cinquième mandat » Louisa Hanoune est la secrétaire générale du PT. Dans cet entretien, elle revient sur le cinquième mandat, le rapport parlementaire français, la crise économique, les violences de Bejaia, Ali Benhadj… Votre parti a décidé de participer aux élections législatives pour « faire face au chaos et à l’anarchie ». Comment concrètement ? Les élections ne sont pas (...)

Lire la suite

Edito fraternité

L’édito Dans sa première session pour l’année 2017, le Comité Central du PT réuni les 13 et 14 janvier courant, a décidé le principe de la participation aux prochaines élections législatives tout en restant en session ouverte pour faire face à toute éventualité. Pourquoi une telle décision alors qu’aucune garantie effective concernant la transparence du scrutin n’a été donnée par le gouvernement ? Les émeutes violentes des 2 et 3 janvier courant suite à des appels anonymes à la désobéissance civile ont confirmé la précarité de la situation socio/économique et politique et aggravé les incertitudes. Le gouvernement, faisant fi de cet avertissement, poursuit sa politique provocatrice à l’égard de la majorité du (...)

La vidéo du jour

Communiqués/Déclarations

Communiqué Dans sa session hebdomadaire tenue (...)
Le Secrétariat du Bureau politique (SBP) s’est (...)
Communiqué du Secrétariat du bureau politique (...)

Revue de presse

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (...)
La secrétaire générale du Parti des travailleurs (...)
Elle a soulevé plusieurs interrogations en ce (...)
Elle s’interroge sur le silence des autorités (...)
La secrétaire générale du Parti des travailleurs (...)